20 janvier 2010

Craintes de voir mon avenir s'effondrer

Depuis le dernier article écrit, je ne suis pas revenue narrer l'actualité ici, par fainéantise.

Lundi, j'ai vu mon avenir se fissurer. Je me suis vainement débattue : Face à moi se dressait un mur. Jennyfer déclarait : "C'est du bluff !" à tort ou à raison, je l'ignore, mais loin de moi l'envie de vérifier. Je suis allée trop loin, et l'envoi de mon dossier scolaire au Rectorat de Paris me pend au nez, c'est la raison pour laquelle mon évolution est radicale. Je prends conscience des dangers de mes excès : A 17 ans, j'ai redoublé deux fois, la seconde est une classe d'orientation et je n'en suis pas à l'abri, bien au contraire puisque ma CPE m'a pris, de son plein gré, un rendez-vous avec la conseillère. J'en suis bouleversée, car je ne l'avais pas pressenti.

C'est tout une hygiène de vie que je suis forcée de remettre en question : la fréquence de mes sorties, l'abus de drogues, l'addiction même ! Aujourd'hui, j'ai décidé de ne pas fumer en journée afin de me concentrer sur mes cours. Ayant deux contrôles vendredi, un d'italien, un d'SES, je n'ai plus le choix : il me faut bosser. Soit je me plie à ce que l'on attend de moi : assiduité, travail, présence, ponctualité, résultats ; soit je me contrains à voir à nouveau mon futur se fendre.

Et j'en ai eu si peur qu'à présent, c'est une source d'angoisses continue. Je ne saurais dire si m'épancher m'a fait du bien, mais il faut croire que j'en éprouvais le besoin, puisque j'ai choisi de remettre à plus tard mes révisions pour écrire ici. Maintenant que c'est fait, allons travailler.

Posté par LowReal à 14:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Craintes de voir mon avenir s'effondrer

Poster un commentaire